Combien coûte un site site internet et comment faire le tri entre les différents prix pratiqués par les agences web. Difficile en effet de faire la différence entre le cout d’un site internet par rapport à un autre sans connaître tous les tenants et aboutissants d’un projet web. Je vais tenter de répondre à cette question afin de vous éclairer un peu mieux sur le sujet.

Combien coute la création d’un site internet ?

Comment évaluer le cout d’un site sans en connaitre ses objectifs, ses concurrents, son orientation technique, etc… En effet, avant de déterminer un prix, il faut au préalable définir une stratégie viable et mettre des mots et des données sur la table. Les prix de sites internet pratiqués à la louche par certaines agences web peu regardantes, ont malheureusement laisser croire qu’un site internet n’était qu’un simple produit bas de gamme à qui on pouvait attribuer un cout fixe sans regard pour toutes les spécificités et contraintes qu’il peut engendrer. Selon l’angle d’attaque choisi par le client et son prestataire, le cout d’un site internet peut rapidement grimper.

Des tarifs tirés vers le bas

Avant d’entrer plus loin dans le détail, attardons-nous un peu, sur ce que j’appelle les « briseurs de rêve ». Ces gens là sont ceux qui pratiquent les prix les plus bas. Non pas que je désapprouve ces méthodes commerciales, après tout, chacun est libre de fixer les prix qu’il veut. Ce que je trouve malhonnête dans cette entreprise, c’est de flouer le client en lui faisant miroiter le cout d’un site internet pour la modique somme de quelques centaines d’euros. Le site en question n’est au mieux qu’un template acheté et au pire un design livré par défaut avec n’importe quel CMS, à qui on aura greffé un slideshow histoire de faire moderne. Ajouté à cela une vente en one-shot et vous avez la parfaite panoplie de la force de vente de quelques sociétés qui ont pignon sur rue. Bien entendu, au moindre problème, vous n’entendrez plus jamais parler d’elles, impossible de les joindre et vous serez toujours débité des sommes dues au contrat que l’on vous aura fait auparavant signer. Heureusement toutes les agences web ne ont pas comme cela, mais quelques unes ternissent l’image de toute une profession.

Comment fixer le prix d’un site ?

Comme je l’expliquais plus haut, le prix d’un site est la résultante de plusieurs facteurs : concurrence, faisabilité, budget, ambitions, stratégie, choix techniques, etc… Ses contraintes doivent être analysées au plus juste afin de déterminer combien coute un site internet. On ne peut pas faire l’impasse sur ce travail de recherches et estimer « à la volée » le prix d’un site web. Le tarif d’un site impactera tout le projet web en mont et en aval. Une sous évaluation provoquera des problématiques budgétaires et empêchera le site internet de fonctionner correctement. Même s’il est possible de revenir sur le tarif d’un site pour obtenir une rallonge auprès d’un client, il est préférable de ne pas trop se tromper dans l’élaboration de son prix, cela évitera des tensions inutiles ;D.

Expliquer un prix à un client

Un client est avant tout un porteur de projet. Il n’est pas rare de constater le fossé qui sépare les ambitions des réalités économiques. Il est ainsi parfois délicat d’expliquer à un client que ses objectifs ne pourront pas être atteints eu égard à son budget.

Cela veut-il dire qu’un site coute cher ? Non et heureusement d’ailleurs, sinon seules les grosses sociétés en posséderaient un. Le cout d’un site ne peut pas toujours être fixé selon les attentes du client. Beaucoup d’entre eux n’en ont d’ailleurs pas conscience et la plupart, si vous ne les interrogez pas, vous diront qu’ils ne veulent qu’un petit site de quelques pages.

Voilà d’ailleurs un paradoxe. Le client, inconsciemment, s’attend toujours à un cout de site exorbitant et anticipe en ne demandant qu’un « petit site vitrine ». Le terme lui même prête à sourire dans la mesure où votre client ne fait que répéter ce qu’il a entendu. Le terme « site vitrine » n’est en réalité qu’une offre commerciale qui permettait au départ de différencier les sites entre eux, d’un site dynamique ou e-commerce et ainsi de jouer sur les prix. C’est une étrange sensation car un client sait qu’un site internet à un cout important alors qu’il est asséné de toutes parts par des prix bas. Au final, je suis certain qu’un client ne cherche pas qu’un prix mais surtout une prestation de qualité et un accompagnement dans son projet.

La meilleure façon, je pense, d’expliquer combien coute un site est encore d’être le plus transparent possible avec un client. Détailler ses devis et en discuter ensemble reste encore la meilleure option. Le prix d’un site est beaucoup mieux accepter lorsque les choses sont expliquées à l’avance.

Éviter toutes ambiguïtés

Il est très facile de se louper sur le tarif d’un site internet et d’être ensuite confronter au douloureux problème de la rentabilité. Tout le monde a au moins une fois raté une estimation et s’en est voulu. Le principal c’est de ne pas recommencer comme dirait l’autre. Cela dit, facturer un site à un bon prix n’est pas forcément gage de tranquillité non plus. Souvent dans les petites structures, pour en avoir déjà fréquenté quelques unes, l’élément important de la création d’un site est mis de côté : le cahier des charges.

Vous me direz que cela pourrait faire l’objet à lui seul d’un article mais je tenais simplement à signaler que ce document est vital pour vous comme pour votre client. Il vous sert à baliser le terrain, organiser les plannings, les validations d’étapes, mettre en place un calendrier de production, définir les axes et stratégies, les choix techniques, etc… Le cahier des charges est donc un document TRÈS important, à ne pas négliger et à rédiger avec le client.

Le cout d’un site est déjà une étape en lui même, inutile de ses mettre des bâtons dans les roues.

Peut-on faire confiance au prix d’un site « packagé » ?

Ce type d’offre a été mise en place pour faciliter l’accès à la possession d’un site mais également pour faciliter la vente de site web. Un prix trop bas est déraisonnable pour les conditions évoquées plus haut. Mais un prix justifié, argumenté et évalué au plus juste pour correspondre à un public cible, il n’y a aucune raison de ne pas avoir confiance. Au contraire, si le coût d’un site internet d’une offre packagée permet au client et au prestataire de s’y retrouver, il n’y a aucun inconvénient. Encore une fois, le prix d’un site correspond à une offre bien précise et au-delà ce que la prestation comprend, si spécificités il y a, elles devront faire l’objet d’une autre tarification.

Dans la même catégorie :