Temps de lecture estimé 3 minutes

Que dire de plus, sinon qu’aujourd’hui, tout le monde peut se décréter expert du jour au lendemain, de ceci ou de cela, parce qu’il a lu un bouquin ou qu’il fréquente assidûment les forums spécialisés. Avec internet, c’est encore plus facile qu’avant.

Plus besoin de passer des heures à apprendre, à tester soi même des stratégies ou à tenter de comprendre comment ça marche. Non. Maintenant, on ouvre notre navigateur, on parcours vite fait un site, un forum, on pique deux ou trois idées de ci de là, et hop, on s’autoproclame un expert.

Je parle effectivement du secteur que je connais, à savoir le SEO, où je suis loin d’être un expert, je dirais un bon artisan simplement, mais j’ai au moins le mérite de le reconnaître. Toujours est-il, que je sais facilement différencier un expert d’un rat d’égout, attiré par l’odeur de l’argent frais.

Le SEO semble être l’une des activités préférées des imposteurs, parce qu’il naît un expert chaque jour sur la Toile. A croire qu’ils sont tous capables de miracles, mais aucun n’arrive JAMAIS à positionner son site dans le triangle d’or d’une première page. Déjà, cela devrait mettre la puce à l’oreille, un expert qui n’est pas foutu d’être visible sur internet, c’est un comble!

Comment savoir si mon interlocuteur est un expert SEO ou un charlatan ?

Rien de bien compliqué là dedans, les 10 idées cultes listent les pires solutions :

1 / Votre interlocuteur vous propose un tarif « tir groupé » type 50€ les 10 000 annuaires ! = Annuaires de mauvaise qualité, impossible de vérifier son travail, aucune analyse, pas de suivi, pas d’ancre optimisée,… enfin le cauchemar, sans compter la duplication de contenu, j’en passe et des meilleures.

2 / La balise Keyword, il vous la remplit jusqu’à faire péter un nerf au Panda ! la balise Keyword, ne SERT A RIEN! Elle n’est plus prise en compte depuis belle lurette.

3 / Les mots clés sont importants, c’est sûr! Alors, votre expert SEO vous tartine vos textes à la Lucky Luke, met du mot clé à tous les étages, titres, balises Hn, en gras, en italique, dans les liens… bref partout où il le peut, même des fois, il les cache!

4 / Et avec ça mon bon monsieur, ah ben oui, j’allais oublier… du Javacript partout, parce que votre expert SEO sait bien que le Flash, Google ne le lit pas ou mal, mais le JS, c’est pareil, c’est joli, avec plein d’animations qui ne servent à rien. Et puis les liens en Js, tout le monde sait que ceux sont les préférés des moteurs (!)

5 / Une page d’intro. Si on l’entend beaucoup moins depuis quelques temps, c’est un peu une arlésienne celle là. La page d’intro, où comment sous-optimiser un site avec du vent pour épater la galerie. Page qui s’avère être souvent de mauvais goût et de piètre qualité, d’ailleurs.

6 / Vous souhaitez être référencé sur des expressions particulières. Oui, parce que vous, client, avez compris que c’était important! Votre expert SEO aussi, l’a bien compris. Sauf que lui, il fonctionne à l’envers, son cerveau assimile mal des choses simples, comme employer des synonymes ou utiliser des expressions moins génériques… la longue traîne, lui, il croit que c’est une robe de mariée.

7 / Créer des pages connexes, ou pages satellites. Sur ce point, il va vous sortir la grosse artillerie, vous disant que plus votre site possède de pages indexées, plus il a de chance de se retrouver en pôle position. Sauf, que pour ça, il faut avoir quelque chose à dire, qu’il faut que ce soit des pages avec un contenu pertinent et que ces mêmes pages soient également référencées, donc il faut réaliser un travail spécifique pour chaque page.

Mais de cela, votre expert SEO, ne vous parlera pas. Lui, il va se contenter de recopier les mots clés que le générateur de Google lui donne et les coller dans le titre de chaque page créée, puis la chance fera le reste.

8 / Le prix. Le nerf de la guerre. Si par expérience, je peux vous assurer qu’un prix n’est rien et que la phrase « trop cher » n’a aucune valeur (trop cher par rapport à quoi ?), lorsqu’on vous annonce un prix ridiculement bas, de moitié inférieur à ce qui est déjà moins cher que des prix standards, fuyez.

Je ne vais pas vous dire que la qualité se paye, parce que la qualité, c’est relatif, et que ce n’est pas parce que vous paierez cher que les résultats seront meilleurs. Une prestation SEO est certes onéreuse, comparativement à des offres bidons, mais le coût d’un bon expert SEO, vous fera économiser beaucoup d’argent.

9 / « Je référence votre site en 1ère position en 2 semaines ». Celle là, faut oser la sortir. C’est totalement IMPOSSIBLE. Celui qui vous dit ça, ne mérite même pas la corde pour le pendre. Attention, parce que référencer www.mondomaine.com, en 1ère page, c’est facile. Puisque votre site est le seul à posséder ce nom là. Par contre si vous voulez que votre site ressorte sur par exemple l’expression « rachat de crédit », vous pouvez toujours courir.

10 / La dernière pour la route : « Inutile de référencer votre domaine principal, si vous possédez un blog ». Là, je crois vraiment qu’il n’y a rien à dire. On touche le fond. LA solution miracle, le blog. C’est bien sûr! Vous créez un blog et hop tout le monde va se jeter dessus, parce que c’est bien connu, vous êtes le seul au monde à avoir un blog. Et puis, un blog ce n’est pas vraiment un site. Un blog permet de créer une communauté, d’interagir avec elle, de créer des liens, de partager, de fidéliser des lecteurs. La vocation n’est pas la même que celle d’un site purement informatif sur lequel on n’échange pas.

Bien d’autres moyens sont possibles pour identifier les bouffons, mais ces quelques points vous permettront déjà d’y voir plus clair et de bien faire attention à tous les zozos qui vous tournent autour. Je ne saurais d’ailleurs que trop conseiller au créateurs de site, nouveau gérant ou autres, de se prémunir rapidement contre ces pratiques et de se renseigner un minimum avant d’engager un processus de création.

On est mieux armé lorsque l’on a connaissance de certaines vérités. Et sur internet comme ailleurs, la concurrence est rude, alors mettez toutes les chances de votre côté, ne croyez pas aux chants des sirènes, documentez-vous, posez des questions, et vous y verrez rapidement plus claire.

Dans la même catégorie :