Comme plusieurs d’entre nous, si vous lisez ces lignes, vous vous êtes déjà posez la question : « Comment je pourrais augmenter mes ventes ? » En effet, qui n’a pas un jour, devant la courbe stagnante (ou descendante) des ventes de son site, tenté de booster tout ça ? Qui na pas essayé de rogner sur sa marge ? Qui n’a pas utilisé des bons de réduction, dans l’espoir d’attirer le chaland ? Ou alors, qui n’a pas tout simplement offert un cadeau en bonus, des frais de port ?

Nous avons tous un jour, testé des solutions standards, appliqué au e-commerce les techniques traditionnelles, mais au final, il faut se rendre à l’évidence, cela n’a pas ou peu marché. En réalité, ce ne sont pas les techniques qu’il faut remettre en cause ou votre motivation à générer des revenus, mais votre stratégie globale d’acquisition client.

Avant de rêver devenir le prochain Jeff Bezos (Pdg D’Amazon), il faudrait vous mettre à sérieusement réfléchir à votre problématique. Et quelle est telle : Trouver des clients! Et comment trouver des clients ? En découvrant les leviers qui permettent l’acte d’achat.

Ok, là, vous vous dites, c’est bien jolie, mais si c’est pour recevoir une leçon du père la morale, non merci. Ne vous inquiétez pas, rien de tout cela ne vous attends :D… bon, un peu peut-être!

Comme écrit plus haut, vous êtes actuellement dans une démarche négative, c’est à dire que votre site ne génère peu ou pas assez de ventes. Résultat des courses, votre chiffre d’affaires baisse. Et vous suez sang et eau pour trouver une solution ? Si je vous dis que les solutions, il y en a des centaines, vous allez me rire au nez, parce que vous, ce que vous voulez, c’est du concret, pour aujourd’hui et pas pour demain.

Alors, allons-y!

Comment augmenter mes ventes rapidement ?

Ne vendez plus à perte.

Rien de pire qu’un business qui perd de l’argent pour s’aligner sur la concurrence. Les prix au rabais, si vos concurrents peuvent se le permettre, c’est qu’ils ont négocié des stocks importants, donc qu’ils ont une force de frappe bien supérieure à la votre. Au lieu de vouloir à tout prix les concurrencer sur ce terrain, identifiez plutôt ce qui fait votre force, différenciez-vous, apportez de la valeur ajoutée aux produits que vous vendez.

Pourquoi ne pas réalisez des vidéos de démonstration ? Les vidéos convertissent très bien et prennent beaucoup moins de temps à réaliser qu’une fiche de description que peu de visiteurs liront. Utilisez votre savoir-faire, et faites-en un atout. Un blog, c’est bien pour commencer, mais des conseils, des astuces, c’est mieux, pour faire découvrir votre produit. Proposez des services utiles auxquels vos concurrents n’ont pas pensé. Mettez-vous à place de vos clients et listez leurs problématiques.

Il n’y a que comme cela que vous saurez quoi faire. Si vous avez du mal, proposez leur de répondre à un questionnaire en ligne en leur faisant des offres personnalisées (des réductions ou autres, à vous de voir). L’important c’est que se soit vos clients qui vous disent ce qu’ils souhaitent.

Créez-vous un réseau de vendeurs et animez-le.

Beaucoup des sites e-commerce, ont externalisé une partie de leur force de vente. Cela s’appelle l’affiliation. Cela consiste simplement à proposer un pourcentage sur les ventes que des sites tiers feront sur votre catalogue que leur fournirait gratuitement. La plateforme d’affiliation (Tradedoubler, Affilinet, Netaffiliation, Zanox, Effiliation…) à laquelle vous êtes alors enregistrée, s’occupe de gérer les ventes, les commissions, les factures,etc… et traque les clics des visiteurs pour vous prémunir des fraudes, des impayés…

Évidemment, ces plateformes d’affiliation ont un coût, qui est loin d’être négligeable, entre 500 et 1000€ l’inscription et un % d’environ 30% sur chaque vente. Ce n’est donc pas un investissement anodin. Qui plus est, il faudra détacher une personne en permanence pour animer votre réseau d’affiliés. Si le tarif est assez conséquent, je l’admet, il peut être très bénéfique d’utiliser ces plateformes n’ont pas à l’année mais ponctuellement, afin de réaliser des bénéfices plus importants et contrôler plus finement vos dépenses.

Organisez des ventes flash.

C’est ce qu’il y a de plus facile à faire. L’avantage des ventes flash, c’est qu’elle créent un sentiment d’urgence, d’instantanéité. Le visiteur n’a alors que quelques minutes pour se décider. En affichant un compte à rebours, le nombre d’articles restant en stock en temps réel et le nombre de personnes connectées, je peux vous garantir de très belles ventes en très peu de temps.

Organisez ce type de ventes flash une fois par semaine, définissez un jour et lancez-vous, vous ne le regretterez pas. Attention, toutefois, à l’effet pervers des ventes flash, qui pourrait vous faire perdre des ventes durant le reste de la semaine, parce que vos clients attendraient les prochaines ventes.

Testez en permanence votre site avec Google Website Optimizer.

S’il y a bien un outil dont Google peu être fier, c’est bien celui là. GWO (gratuit) vous permet de tester une quantité infini de combinaisons de pages afin de déterminer celles qui convertissent (vendent) le mieux. Ce que l’on appelle en marketing Test A/B, vous permet de modifier vos pages au sein même de l’outil qu’est Google Website Optimizer. Sans toucher au code de vos pages, tout ce fait par simple glisser/déposer.

En testant de la sorte, vous pouvez facilement décider quelles pages garder, quels sont les points à améliorer pour réaliser de meilleures ventes. Google se charge de présenter différentes versions de vos pages ainsi modifier aux visiteurs de votre site.

Vous n’avez plus qu’à regarder les résultats sur votre compte Google pour décider de ce que vous souhaitez faire. Attention. Lorsque vous créez ce genre de test, faites des modifications succinctes. Ne modifier pas toute la page à chaque fois, sinon, vous ne saurez pas quel est l’élément qui déclenche un acte d’achat.

Préférez modifier par exemple, seulement le titre d’une page, puis sur une autre, une phrase, etc…

Apprenez à comprendre Google Analytics.

Google Analytics (gratuit) est un outil de statistiques de fréquentation de site. Il vous permet de contrôler tous les éléments de votre site et son interaction avec les visiteurs (page d’entrée, page de sortie, mots clés recherchés, trafic, sites référents…). L’analyse approfondie de ces chiffres vous permettent par la suite de prendre les bonnes décisions, quoi faire pour empêcher que les visiteurs de mon site le quittent sans action ?

En améliorant simplement, par exemple, les pages de sorties (celles par lesquelles le visiteur quitte le site), vous pouvez facilement doublez vos revenus.

Augmentez vos taux de transformation.

Ce qui peut y avoir de plus frustrant, c’est un visiteur qui part sans laisser de traces. C’est un client potentiel perdu. Lorsque l’on sait que le taux de transformation moyen d’un site est de 1%, cela signifie que sur 1000 visiteurs, 10 seulement achètent. Vous imaginez un peu le gâchis. Pour améliorer votre taux de transformation vous devez proposer des offres connexes, croisées, à vos visiteurs.

Un client après avoir réglé sa commande, est toujours dans un acte d’achat, il est prêt à continuer, pour peu qu’on lui propose des articles adaptés. En définissant soigneusement les profils de vos clients et en personnalisant vos offres, vous avez de très grandes chances d’augmenter vos ventes et donc d’améliorer votre taux de transformation. Il est plus facile de convertir un client qu’un inconnu. Vous pouvez facilement multiplier vos ventes par 3 grâce à cette simple technique.

Créez des fiches produits attractives.

Ce qu’il y a de plus commun entre tous les sites e-commerce, c’est bien leurs fiches produits. Des photos, un texte, des détails techniques et des boutons pour acheter. Si au contraire, vous vous attachiez à modernisez tout ça, vous gagneriez sûrement en qualité, en nombre de ventes également. Personne ne lit réellement les fiches produits. Elles sont tristes et ennuyeuses. De plus on retrouve souvent les mêmes contenus.

Changez tout ça. Une vidéo de présentation du produit, des conseils d’utilisation vidéo plutôt qu’une liste interminable de caractéristiques. Les photos, agrandissez-les, proposez plusieurs versions, des zooms ultra large. Dynamisez vos pages, apportez-leur de la légèreté mais surtout soyez différent. N’hésitez pas à proposer les retours d’expédition gratuit, les frais de port offert, un chat en ligne par exemple, permet de joindre une équipe. Montrez à vos visiteurs qu’il n’est pas seul devant son écran.

Bon nombre de transactions échouent parce que le visiteur se sent esseulé, perdu, sans possibilités de joindre un service client.

Mettez en place un call-to-action.

Ce module qui habille beaucoup de sites, permet une relative facilité de contact entre votre équipe commerciale et le client. Difficile parfois de s’y retrouver parmi des milliers de références et le meilleur menu ou moteur de recherche, n’y changent rien. A ce moment là, on aimerait bien être guidé et accompagné pour faire son choix.

Le Call-to-action, peut être représenté de diverse façons, un bouton dans le haut de la page pour joindre le sav, une boite de dialogue instantanée entre le client et vous ou un champ texte dans lequel le client laisse ses coordonnées pour être re-contacté dans la foulée (rare sur les sites e-commerce). Avant toute chose, raisonnez en tant que client et non comme un vendeur. En favorisant le contact, vous améliorez l’expérience client et donc vos ventes.

Affichez vos coordonnées, soyez facilement joignable.

Simple et pratique, mais surtout de bon sens. Si tout le monde y pense, peux le mettent en évidence sur leur site. Pourquoi cacher votre numéro de téléphone ? Vous n’imaginez pas le nombre de ventes que le contact téléphonique peut débloquer. Ne vous privez pas d’une source de revenus si simple.

Créez des ventes privées.

Contrairement aux ventes flash, les ventes privées, ne sont accessibles que sur inscription. Si le taux d’inscription n’est pas forcément un gage de réussite évidente, il est certain que des clients qui s’inscrivent d’eux même sont résolument portés sur l’achat et l’envie de faire de bonnes affaires. La mise en place d’une vente privée est plutôt simple, la plupart des plateformes sur lesquelles reposent quasiment 95% des e-commerces en proposent une (magento, prestashop). C’est don un bon moyen de générer un surplus de ventes et d’augmenter son chiffre d’affaires.

Ne relookez pas votre site à tout prix.

L’erreur que font souvent trop de sites e-commerce, c’est de vouloir refondre leur charte graphique, pensant que le design de leurs boutiques vieillit mal et donc porte préjudice à leur activité. Si une refonte de site est toujours une bonne chose, vouloir trop en faire peut être fatal. Il ne faut surtout pas dérouter ses fidèles clients, au risque de s’attirer les foudres.

La refonte d’un site doit se faire par étape, progressivement, modifiant certains éléments à la fois et toujours en testant ces améliorations auprès de vos visiteurs. Regardez Google en ce moment.

Proposez plusieurs moyens de paiement.

Là aussi, c’est une erreur que les sites font souvent. Vouloir être réglé par carte bleu, c’est bien, mais ne pas accepter les autres modes de paiement vous condamne réduire vos ventes potentielles. Encore beaucoup d’internautes (en moyenne les 35-50 ans) préfèrent régler en chèque.

D’autres admettent, par habitudes des VADistes sûrement, le téléphone. D’autres encore, c’est le virement bancaire. Plus vous proposerez de moyens de paiement, plus vous vous assurez des ventes supplémentaires. Il ne faut rien négliger et surtout pas les classiques.

Travaillez bien 😀

Y3HNP22W2D9C

Dans la même catégorie :