Contactez-nous : cliquez-ici

Creation site internet

La création de site internet ou site web (par l'agence web marseille), peut être motivée pour les cas suivants :
  • Avoir plus de visibilité : un site internet est un moyen pour une entreprise d'augmenter sa visibilité
  • Obtenir plus de notoriété : Avec un site web, une société peut développer sa popularité auprès de sa cible
  • Collecter des données : internet représente l’opportunité de rassembler des données sur les visiteurs pour les démarcher ensuite
  • Vendre en ligne : Un site internet ou site ecommerce, représente des opportunités commerciales très intéressantes
  • Les sites internet sont souvent utilisés comme support pour le SAV. Sur un site web, on peut facilement mettre à disposition des informations techniques, sans coût supplémentaire.
Creation site internet : Apprendre à créer un site parfait

La création de site internet comprend plusieurs étapes :

  • La conception, c’est la conceptualisation de l'idée (maquette, graphisme, identité visuelle…)
  • La réalisation, c’est le développement technique du site internet
  • L’hébergement, correspond à la mise en ligne du site, sur un serveur.

La creation de site internet ne se résume pas seulement à créer des pages web. C’est surtout une volonté stratégique et une démarche créative qui englobe de nombreux métiers du web (…).

La conception du site internet est avant tout une étape primordiale du projet web, guidée par une réflexion générale sur, dans un premier temps, les objectifs et la cible du site et, dans un second temps, sur la réalisation en elle même, à savoir, la structure, l'ergonomie et la navigation.

Avant de créer son site internet, il faut réfléchir préalablement à son concept, à ses coûts et à sa stratégie.

Cahier des charges et creation site internet

Un cahier des charges est recommandé avant même de créer un site ou de débuter les étapes de conception. Il rassemble tous les objectifs commerciaux et éléments techniques que le site internet devra satisfaire. Ce document est un plan détaillé qu’il faudra suivre tout au long du processus (creation site internet).

Cette étape représente bien entendu un défi. Rédiger un cahier des charges demande du temps, de la patience et de la concentration. Cela vous oblige à détailler le plus précisément possible les différents aspects techniques, conceptuels et stratégiques de votre site internet. Vous aurez ainsi une vision bien plus précise de votre projet web.

Vous devrez donc vous poser les bonnes questions: ligne éditoriale, objectifs, coûts de l'hébergement de mon site, maintenance, etc...

Le cahier des charges permet aussi de travailler sans ambiguïté avec votre prestataire ou votre agence web. C'est un document formel qui stipule les devoirs et obligations de chacune des deux parties, levant tout doute sur la création de site internet. Il permet également de définir le cadre de travail dans lequel doit évoluer le prestataire et les étapes de suivi de développement du site pour vous.

Que comprend le cahier des charges de site web ?

Dans la plupart des cas, le format d'un cahier des charges de site web se présente sous la forme d'un document Word, de plusieurs pages (jusqu'à une centaine pour les plus gros projets).

Il comprend généralement des maquettes de pages web, des schémas explicatifs, des logos, des captures d'écrans, des photos et illustrations, les détails des pages internet (titre, mot clé, nombre de mots, etc...), le déroulement des étapes de conception du site et les validations mises en place.

Le cahier des charges est un document encadrant le travail de votre prestataire, il se doit d'être le plus précis et le plus exhaustif possible. Il n'y a pas de règle défini, on peut donc prendre certaines libertés, malgré tout, il est important de respecter un schéma logique afin que le document ne présente aucun problème de compréhension.

Suivre un plan simple et s'y conformer, permet de garder une ligne directrice.

Exemple d'un plan de cahier des charges de site internet :

  • 1. Présentation du projet (explication sur le projet, pourquoi, comment, qui,...)
  • 2. Description de l'identité visuelle (couleurs, formes, typos, concurrents, etc...)
  • 3. Description technique du site internet (type de site, exemples, technologies, ...)
  • 4. Prestations souhaitées (couts, prestataire, modalités...)

La rédaction du cahier des charges de site web

La personne la plus à même de rédiger le cahier des charges d'un site, c'est bien entendu le porteur de projet de création de site internet. Lui seul possède l'expertise nécessaire pour rédiger ce type de document. Il peut se faire aider dans la cas où le porteur de projet est une entreprise, de ce fait chaque personne impliquée pourra intervenir et l'aider dans la rédaction du cahier des charges du site web.

Avant tout, le candidat parfait, devra maîtriser tous les tenants et aboutissants et avoir une vision globale très claire du projet création de site web. Il devra également faire preuve de rigueur, d'organisation et de méthodologie pour parvenir à définir de manière précise et compréhensive tous les détails du projet.

Il est possible dans certains cas, de sous traiter la rédaction de cahier des charges de site web, mais là encore, il faudra nécessairement passer du temps avec votre prestataire, afin qu'il saisisse correctement tout ce que vous souhaitez.

Le webdesign et la conception de site internet

Avant toute chose, avant même d'envisager d'aller plus loin dans votre projet web, une fois défini le cahier des charges, vous devez créer les maquettes de votre futur site internet. Le webdesign c'est la conception de l'interface web d'un site web : architecture, l'organisation des pages, l'arborescence et la navigation entre les pages.

Le webdesign permet de définir la charte graphique d'un site en prenant en compte les contraintes techniques du web : ergonomie, accessibilité, utilisabilité.

Cela permet également de designer un site pour plusieurs types de supports : smartphone, tablette, pc. De cette façon, le webdesigner, pourra créer un site responsive design (un design adaptatif) afin que la navigation reste agréable pour le visiteur peu importe la résolution d'écran qu'il possède.

Le webdesign se présente au départ sous forme de maquettes graphiques, puis des maquettes dites fonctionnelles (après validation du design), sont développées avec les spécifications techniques du site : ergonomie, identité visuelle, interactivité, etc...

Le webdesigner, se charge dans la plupart des cas, de l'intégration. C'est à dire qu'il intègre les éléments de son design dans ses maquettes et développe la partie HTML et CSS du site. Parfois, il s'occupe aussi de langages plus complexes (PHP, Javascript, etc...). Mais souvent cette tâche est dévolue au développeur au sein d'une agence web.

Si vous souhaitez faire un site internet professionnel, vous devriez vous adresser directement à une web agency ou à une agence de communication. Pour vous accompagner dans le développement de votre site web, c'est encore la meilleure décision.

Les types de site web

Lorsqu'on débute la création d'un site internet, on entend souvent parler de site vitrine, de site dynamique, de site e-commerce, de site responsive voire même d'offre clé en main.

Ces dénominations sont entrées dans le langage courant et ne sont que des abus de langage. Un site web quel qu'il soit, ou un blog, ça reste un site, avec des pages web, une navigation, des objectifs et une ergonomie.

Le site vitrine

Un site vitrine, qu'est ce que c'est ? C'est un site web de quelques pages, représentatif de l'activité d'une société, avec une page permettant de découvrir les services proposés et une page contact. Un site vitrine consiste simplement à présenter une société sur le web. Cette appellation est apparu au tout début de la création de site, lorsque pour définir leurs services, les agences web avaient besoin d'un terme générique pour conceptualiser leurs offres dans l'esprit des clients. Au tout début, ce type de site était codé en HTML.

Le site dynamique

Par opposition, le site dynamique fait avant tout référence à son système de gestion des pages. Le mot dynamique signifie que les pages web sont « générées » par un langage serveur (php ou autre) depuis une base de données qui contient toutes les informations du site. A l'inverse d'un site vitrine dont il fallait créer les pages « à la main ».

Le site e-commerce

Un site e-commerce, que l'on désigne aussi par le terme boutique en ligne, est comme son nom l'indique, dédié uniquement au commerce en ligne. Un site ecommerce est spécifiquement conçu pour la vente sur internet et améliorer les ventes des cyber commerçants (ou e-commerçants).

Il permet de gérer un catalogue d'articles, les frais de transports, différents moyens de paiements (paypal, carte bancaire, etc...), la livraison (ups, tnt, la poste,...), ainsi que toutes formes de promotions (ventes additionnelles, carte de fidélité, upsell,etc...).

Le site responsive

Un site responsive, ou responsive design, n'est pas tant un type de site que forme de site. C'est à dire, qu'il peut être vitrine, e commerce ou dynamique. Un site responsive c'est avant tout un site dont le design a été conçu pour s'adapter à n'importe quel écran sur lequel on navigue : smartphone, tablette, pc, tv.

Un site responsive permet d'améliorer l'accessibilité aux pages et l'ergonomie du site et facilite la navigation.

Comment créer un site internet ?

Pour créer un site internet, il y a plusieurs solutions : coder votre site à la main mais cela implique d'avoir des connaissance en développement de sites, utiliser un CMS comme Wordpress ou Joomla, plus simples mais qui demandent eux aussi un apprentissage ou faire appel à un prestataire, une agence web par exemple.

Créer son site « à la main »

Le codage à la main vous demandera des notions en HTML, CSS, PHP et SQL au minimum. Et si vous souhaitez avoir des interactions entre votre site web et vos visiteurs, le langage Javascript vous sera très utile.

Des formations gratuites en ligne existent pour apprendre à utiliser ces langages web. Si vous avez du temps, c'est l'idéal.

Pour créer son site, il existe une multitude de logiciels web, dédiés à la conception de site. On les appelle des éditeurs HTML, aussi connu sous l'acronyme WYSIWYG (what you see is what you get). Cela vous permet de placer du texte, des images, des animations et des scripts dans vos pages web sans avoir à toucher une ligne de code. Tout se passe au sein d'une interface au sein de laquelle vous sélectionnez les éléments web et les intégrez à vos pages internet.

Cela ne doit toutefois pas vous dissuader d'apprendre quelques notions utiles pour éviter les mauvaises surprises.

LE logiciel par excellence, payant, mais très complet, c'est Dreamweaver CC d 'Adobe. Vous trouverez de nombreux tutoriels sur le web pour apprendre à l'utiliser.

Il existe des équivalences gratuites tout aussi utiles :

  • Amaya
  • BlueGriffon
  • Oracle
  • Netbeans
  • Maguma
  • studio
  • Kit Tools

Créer son site avec un CMS

Les CMS (Content Management System ou Système de gestion de contenus) sont des plateformes qui permettent de publier des pages web et du contenu sur internet. Les CMS les plus connus sont Wordpress, Joomla, et Drupal. Ils en existent d'autres qui présentent peu ou prou les mêmes caractéristiques.

Certains CMS sont dédiés au e-commerce, comme Prestashop ou Magento. Même si dans leur cas on parlera plutôt de plateforme e-commerce.

Creation site internet Wordpress

Si vous vous intéressez à la création de site, vous ne pouvez pas être passé à côté. Wordpress, c'est le CMS le plus populaire de la planète et le plus utilisé pour la conception de site web.

Tout l'intérêt de Wordpress, hormis sa relative simplicité d'utilisation, c'est son catalogue de plugins ou d'extensions. Il est, sans comparaison, le plus fourni de tous les CMS. Certains sont devenus des « must have » : gravity form, seo by yoast, wp super cache, etc...

Ces plugins permettent d'améliorer un site Wordpress et lui donne des possibilités de personnalisation infinis.

L'autre atout de Wordpress, c'est les thèmes graphiques, aussi appelés template. Ils permettent de modifier l'apparence de votre site sans toucher une ligne de code, sans bouger les pages et articles déjà en ligne.

La partie graphique et codage du site sont totalement séparée, pour mieux contrôler l'aspect visuel du site toucher au code.

Wordpress, un CMS magique ?

On a attribué pendant longtemps des capacités « spéciales » à Wordpress, qui faciliteraient le référencement de site. Il n'en est rien, mais il est vrai que l'adjonction de certaines extensions, compression des pages web ou l'aide à la rédaction d'article, permettent quelques fois de faire la différence.

A moins que cela soit les autres sites qui fassent moins bien leur travail !

Vous trouverez ci-dessous une liste de CMS pour créer votre site :

  • Wordpress
  • Joomla
  • DotClear
  • Drupal
  • Magento
  • Prestashop
  • Spip

Hébergement de site internet

Comment mettre un site en ligne ? Comment choisir un hébergement de site web ? Mettre son site en ligne pour qu'il soit accessible à tous, représente une étape importante dans le processus de création de site.

Voyons comment faire pour héberger un site, comment choisir un bon hébergement et comment envoyer un site sur un serveur en se servant de logiciels (Filezilla par exemple). A la fin, vous saurez comment héberger son site internet.

Hébergeur de site web

Un hébergeur c'est une société qui loue des espaces disques pour stocker un site web. Chez un hébergeur, vous stockerez donc la totalité de votre site : base de données, design, pages html, scripts, etc...

Nom de domaine

Choisir un bon hébergement pour son site signifie également choisir un nom de domaine. Un nom de domaine se présente sous cette forme : www.votrenomdedoamine.com. Il représente l'url (l'adresse de votre site sur le web).

Sans lui, les visiteurs seraient obligés de taper l'adresse ip de votre serveur (ex. : 192.168.1.2) pour trouver votre site, ce qui est beaucoup moins pratique. Le nom de domaine permet de faire connaître votre site internet.

Un nom de domaine en .com ou .fr coûte entre 7 et 15 euros par an.

Trouver un hébergement de site web et un nom de domaine

Il en existe des dizaines, pour la plupart très fiables. Leurs prix peuvent varier du simple au double selon l'offre choisie. Il vaut mieux comparer les hébergeurs avant de choisir un hébergement pour votre site.

Un point sur les offres trop alléchantes ou gratuites qui pourraient être tentantes. Méfiez-vous au tant que possible de ce type de solutions. En effet, ce type d'offre ne permet pas grand chose, peu d'espace disque, très peu de bande passante (trafic du site), pas de base de données, etc... Vous risqueriez d'être déçu et qui plus est de devoir ensuite payer plus cher pour des services que vous auriez pu avoir pour la moitié du prix ailleurs. Un hébergement de site web à un coût, qui est de quelques dizaines d'euros pour un site web local, à plus d'une centaine pour un site e-commerce par exemple.

Les offres d'hébergement de site web

Il en existe plusieurs, mais les offres d'hébergement standards ou les packs des hébergeurs de site sont pratiquement tous identiques, à quelques exceptions près. Les offres dépendent bien entendu du prix et des besoins. Vous trouverez donc principalement :

L'hébergement mutualisé s'adapte particulièrement bien aux sites vitrine, aux blog personnels ou bien aux petits sites e-commerce. L'offre d'hébergement mutualisé est plutôt bon marché, on trouve des prix aux alentours de 5€ en moyenne par mois, nom de domaine offert la 1ère année en général. Les offres mutualisées d'OVH et 1&1 sont parmi les moins chères et proposent des prestations plus que correctes.

Un hébergement mutualisé signifie que votre site sera hébergé avec d'autres sites web, votre site partagera donc les ressources disque (espace, stockage, trafic) avec tous les autres. Cela peut engendrer des problèmes si les sites hébergés consomme beaucoup de bande passante au détriment des autres.

L'hébergement dédié est quant à lui spécifique à un site. Il est recommandé pour des gros sites ecommerce ou des gros portails web, demandant beaucoup de ressources et qui ont besoin d'espace disque plus importants.

Les offres débutent à 10€ par mois mais des hébergements dédiés de qualité sont plus onéreux, entre 15 et 30€. C'est le prix de la tranquillité. Sur un serveur dédié, les points les plus importants sont : la mémoire vive et les processeurs, des spécificités techniques qui peuvent ralentir votre site s'ils ne sont pas suffisamment dimensionnés.

L'hébergement virtuel est une offre hybride entre l'hébergement dédié et l'hébergement mutualisé. Plus communément appelés VPS, l'hébergement virtuel possède un unique processeur dont la moitié de sa puissance est dédié à un site. Les ressources du serveur virtuel sont également limitées. Les prix débutent à 15€ en moyenne.

L'hébergement cloud propose des ressources adaptatives en fonction des besoin d'un site web ou d'une application. En gros les prix sont variables en fonction de la consommation. Les prix comment à partir de 5€. Ensuite c'est en fonction des besoins. L'hébergement cloud est similaire dans son fonctionnement à un service type Google drive ou Dropbox, le site est hébergé sur un espace virtuel.

Comment mettre son site en ligne ?

Après avoir choisit votre type d'hébergement, votre prestataire vous fournit trois éléments : une adresse de connexion (ftp.votrenomededoamine.com) , un identifiant (nom d'utilisateur) et un mot de passe (défini lors de l'enregistrement).

Pour mettre votre site en ligne, il faut télécharger un logiciel FTP, Filezilla ou WinSCP (pour Windows) ou CyberDuck (pour Mac). Après avoir installé votre logiciel sur votre PC, lancez-le et entrez les informations fournis dans les champs proposés.

Une fois la connexion établie entre votre logiciel FTP et votre espace disque, vous pouvez transférer les fichiers de votre site web dans le dossier www de votre serveur (certains détails peuvent varier d'un prestataire à l'autre).

Bravo, votre site est maintenant en ligne, accessible à partir de votre nom de domaine.

Referencement site internet

Vous vous apercevrez d'une chose lorsque vous essaierez d'accéder à votre site web sur les moteurs de recherches : vous ne le trouverez pas, hormis en tapant directement son nom de domaine dans la barre d'url.

Pourquoi mon site n'apparait pas dans Google ? Je ne trouve pas mon site sur Google ? Mon site n'est pas indexé ? Toutes ces questions, vous allez vous les poser. Et vous allez rapidement comprendre que créer un site internet n'est pas une fin en soi, mais juste le commencement de votre aventure sur le web.

Si vous ne trouvez pas votre site, c'est parce que vous n'avez pas faite de référencement.

Le référencement, également appelé SEO (Search Enfine Optimization) ou Optimisation pour les Moteurs de Recherches, est un travail qui consiste à améliorer le positionnement d'un site et sa visibilité sur internet.

L'intérêt du référencement de site web

Les objectifs du référencement naturel sont très clairs :

  • Créer du trafic depuis les moteurs de recherches (google, bing, yahoo)
  • Augmenter la visibilité et la popularité du site web
  • Communiquer auprès de son public et des consommateurs
  • Accroître le chiffre d'affaire et le nombre de clients via le e-commerce ou la publicité
  • Atteindre des objectifs ciblés
Le référencement naturel

Son appellation est une vulgarisation. On a appelé le référencement naturel ainsi, car le but est de faire un lien d'une page A vers une page B.

L'objectif est de travailler les éléments on-site et off-site, pour optimiser un site web afin d'améliorer son positionnement dans les SERPs (résultats de recherches).

Les leviers d'actions se situent au niveau du contenu d'un site web, des liens qu'il reçoit et leur qualité, de la pertinence de la page web et de plusieurs autres critères (200 environ) qui permettent à Google (pour ne citer que lui) de classer un site.

Le but étant d'être positionné sur la première page, dans le 10 premiers résultats.

Pour référencer un site, on peut agir sur des éléments externes :

  • les annuaires
  • les blogs
  • les sites partenaires
  • les portails généralistes
  • les sites thématiques
  • le guest blogging (artciles invités sur d'autres sites)
  • le netlinking (échange ou achat de liens)

Les éléments internes pour référencer un site sont :

  • les balises html (title, img, alt, etc...)
  • le contenu (texte, vidéo, interview,...)
  • l'optimisation des temps de chargements
  • le maillage des pages entre elles
  • les relations sémantiques et lexicales des articles d'un site
Le référencement payant

Le SEA pour Search Engine Advertising consiste à mettre en place des liens sponsorisés via des plateformes d'achat de liens (Google Adwords). Ces liens sont reconnaissables dans Google grâce à leur pastille verte « annonce ».

Le référencement payant adopte ce terme par opposition au référencement naturel qui est parfois, appelé à tort, référencement gratuit.

Pour faire du référencement payant, il suffit de posséder un compte google adwords, de créer une campagne avec une annonce, de définir une liste de mots clés puis de valider une enchère globale ou unique. Les enchères s'évaluent en fonction de la concurrence. Plus elle est importante, plus le prix le sera également. Le paiement s'effectue au clic. C'est à dire qu'à chaque clic fait sur vos annonces, vous paierez la somme fixée par Google et que vous vous êtes engagé à régler.

Mal maîtrisé, le référencement payant peut vite s'avérer un gouffre financier. Un garde fou a été mis en place par Google : vous pouvez définir une enchère maximum et un budget à ne pas dépasser.

Toutefois, si vous souhaitez mettre en place ce type de référencement payant, il est recommandé de faire appel à un spécialiste adwords ou à une agence de référencement qui vous guidera et vous conseillera.

Nous situer
  • Simplewebsite
  • 20 rue des Hérissons
    13530 TRETS
Suivez-nous