Vous avez déjà certainement vu ce genre de pratique sur des dizaines de sites. Ces e-books vous promettent monts et merveilles et la lune avec. Vous savez, ces titres chocs en caractères gras, qui pullulent sur des pages à rallonge, censées vous convaincre d’acheter leur produit : “Devenez riche grâce à internet”, “Gagner 3000€ par mois sans rien faire” ou “Comment je suis devenu riche en 3 semaines”.

Maintenant que vous voyez de quoi je veux parler, prenons un peu de recul pour voir de quoi il s’agit.

Un e-book, c’est quoi ?

En gros, un prêchi-prêcha plus ou moins digeste, où l’hypocrisie n’a d’égale que l’incompétence avérée de ses auteurs et l’arrogance dont ils font preuve. S’ils suffisait simplement d’écrire des textes au kilomètre dans le but de convaincre, je serais le premier à le faire.

Ils abattent des soi-disantes “preuves” incontestables, des copies-d’écran toutes plus fausses les unes que les autres et vous assènent un discours commercial agressif à coup de “achetez maintenant parce qu’après il sera trop tard”. Trop tard pourquoi d’ailleurs ? Pour vous faire arnaquer ? Parce qu’à part perdre de l’argent, vous n’apprendrez rien de ces e-books, fabriqués en quantité industrielle. Tout au plus vous saurez qu’à l’avenir, on ne vous y reprendra plus.

Pourquoi ne pas vendre moi même des e-books ?

Ben oui, après tout, si d’autres le font, pourquoi pas vous ? Au pire, qu’est-ce que vous risquez ? Des clients mécontents, une image de marque déplorable et le risque de perdre le peu que vous aviez réussit à bâtir (trafic, référencement, audience). Oui, je noircis volontairement le tableau. Bien entendu, les petits malins essaieront de vendre des e-books sous le manteau, sur des domaines inconnus, qu’ils n’utilisent pas ou plus. Vendre des e-books, c’est un peu comme être un charlatan du 18ème siècle, qui faisait passer de la soupe de pierre pour un remède contre la grippe.

Hormis le fait que vendre des e-books est tout bonnement inutile, c’est également une perte de temps. Quand bien même vous pensez que le vôtre est au-dessus du lot, vous croyez réellement que quelqu’un l’achètera et qu’il lui apportera quelque chose ? Vendre un e-book 18 ou 39€ comme j’ai pu le voir, c’est déjà du vol, mais alors, croire que l’on va rendre les gens riches avec, c’est de l’escroquerie pure et simple.

Et ne croyez pas les bonimenteurs qui la jouent modeste, qui pensent avoir inventer l’eau chaude ou le fil à couper le beurre, qui comprennent vos inquiétudes. Ils vous diront que le prix de l’e-book reflète la connaissance qu’il détient, le temps passé à le rédiger et les secrets qu’ils délivrent. Comme si un simple pdf, détenait à lui seul des pouvoirs mystiques, connus des dieux. 😀

Sincèrement, si tous ces secrets si bien gardés, permettaient vraiment de faire fortune, vous pensez bien que ceux qui vous les divulgue, le garderaient pour eux, non ? Un peu de bon sens!

Pourquoi est-ce que vendre des e-books me fait perdre de l’argent ?

D’abord, parce que vous ne gagnerez rien. Ça c’est dit :D. Ensuite, parce que travailler pour les autres c’est loin d’être rentable. Après tout, vous trouverez ce produit sur des plateformes d’affiliation et se sera à vous de faire le boulot pour le vendre. Et ce n’est pas les 70% de commissions d’un produit bidon qui vous aideront à vivre de vos rentes.

Le seul qui gagne de l’argent dans l’affaire, c’est le vendeur :

  • 30 minutes à rassembler des vérités à enfoncer des portes ouvertes,
  • 1 minute à mettre en ligne
  • et plus qu’à attendre que des gogos fassent tout le travail.

La plateforme d’affiliation se frotte également les mains. Parce que des gogos, croyez-moi, il y en a, et à 3€ par e-book vendu sur des centaines de pigeons, je vous laisse faire le calcul. En plus de perdre de l’argent, vous perdrez votre temps à essayez de mettre en place des stratégies pour convertir vos visiteurs en clients. Vous ferez de gros efforts, en vain et vous n’aurez plus la force de les faire pour vous même par la suite. Sans compter les remises en question perpétuelles.

Si vous souhaitez vraiment gagner votre vie sur internet, convenablement et durablement, soignez votre business et suivez plutôt les conseils de personnes avisées (Google est votre ami)

Ce sera certes plus long, mais se sera surtout plus lucratif au final. Et puis, ne dit-on pas, plus c’est long, plus c’est bon… 😛

PS : On ne confond pas e-book et livre blanc, svp (un peu comme les torchons et les serviettes) !

Dans la même catégorie :